Questions fréquentes

Arrêt cardio-respiratoire et massage cardiaque

Tout le monde, à n’importe quel moment, n’importe où. Les enfants peuvent avoir un arrêt cardiaque, les athlètes peuvent avoir un arrêt cardiaque, les personnes âgées peuvent avoir un arrêt cardiaque. Bien que les risques augmentent avec l’âge et pour les personnes avec des problèmes de cœur, une grande partie des victimes sont des personnes sans facteurs de risque connus.
Non, la défibrillation est la seule thérapie qui permet de rétablir un rythme cardiaque normal: La défibrillation consiste à délivrer un choc électrique instantané de haute énergie (jusqu’à 200 joules pour le Saver one ) de telle sorte que la décharge traverse le myocarde. On réalise une sorte de remise à zéro électrique de toutes les cellules du cœur pour leur permettre de retrouver leur synchronisation initiale afin que le cœur reprenne son rythme normal.
Non. Crise cardiaque (infarctus du myocarde)  et arrêt cardiaque subit (concernent le cœur), ne sont pas la même chose, mais une crise cardiaque peut parfois entraîner un ACS. Si vous présentez des symptômes de crise cardiaque (douleur, compression, essoufflement, sensation d’oppression dans la poitrine ou dans une autre partie du corps, vous devez appeler immédiatement un service d’urgences.
Suite à une électrisation, à un manque d’oxygène ou à des désordres chimiques (maladie, accident, crise, malaise …) le coeur peut se mettre en fibrillation ventriculaire : les contractions du myocarde deviennent désordonnées car leur activité n’est plus synchronisée. Il n’y a donc plus de contraction ordonnée des ventricules mais seulement un tremblement inefficace des parois musculaires. La victime perd immédiatement connaissance puis faute de circulation du sang dans le corps fini par mourir.
L’arrêt cardio-respiratoire est dû à un fonctionnement anormal du système électrique du cœur qui ne permet plus au cœur de propulser le sang vers le cerveau et vers le reste du corps.la circulation est permise par le cœur qui agit comme une pompe. Le cœur se compose de 4 cavités (2 oreillettes et 2 ventricules) qui se contractent chacune à une fréquence, une amplitude et un rythme bien précis. Si pour une raison ou une autre, le cœur n’est plus capable de faire circuler le sang et donc de fournir de l’oxygène, les cellules se détériorent puis meurent. Le cerveau en particulier ne peut se passer d’oxygène que pendant quelques minutes. Les cellules du cerveau ne se régénèrent pas et les lésions sont donc souvent irréversibles.

Défibrillateurs grand public

Tous les ans, 50 000 personnes décèdent d’un arrêt cardiaque subit, soit en moyenne 138 décès par jours. 80% de ces décès se déroulent dans les lieux publics et au travail. Un arrêt cardiaque est un dysfonctionnement du rythme électrique du cœur, appelé fibrillation ventriculaire, qui survient subitement à n’importe qui, tout âge confondu, en bonne santé, sans pathologie cardiaque connue, et surtout soudainement sans signe precurseur de malaise. Seul un défibrillateur automatisé externe est efficace pour rétablir le rythme cardiaque normal. Un défibrillation précoce associé aux 3 gestes qui sauvent (appelez les secours, massez, défibrillez), la victime à toute les chance de survivre. Le cas échéant le taux de survie est de 2 %. Selon une enquête de L’INSEE commandé par le ministère de la santé, de la jeunesse et des sports, 20 000 vies pourraient être sauvées si les lieux publics et les entreprises s’équipaient d’un défibrillateur automatisé externe. C’est pourquoi le décret d’application du 4 mai 2007 autorise toutes personnes à utiliser un défibrillateur automatisé externe (DAE). Il existe, en France uniquement, deux catégories de défibrillateurs :
  • Le défibrillateur entièrement automatique (DEA) (uniquement en France)
  • Le défibrillateur Semi-automatique (DSA).
Aucun avantage n’a encore été démontré pour l’un ou l’autre. Dans tous les cas, le secouriste doit demeurer actif jusqu’a et après la délivrance du choc thérapeutique. Chaque défibrillateur automatique externe vous guide oralement, et visuellement ( Saver One) dans toutes les étapes de la réanimation cardio-pulmonaire. Le DAE analyse et diagnostique l’état du patient, puis recommande le choc thérapeutique uniquement en cas d’arrêt cardiaque donc de fibrillation ventriculaire. Vous n’avez aucun risque de mauvaise interprétation, que ce soit avec un DEA ou un DSA. Au contraire, le simple faite d’appuyer sur le bouton choc d’un défibrillateur Semi automatique constitue une garantie supplémentaire permettant de vérifier le bon déroulement des étapes de la réanimation cardio-pulmonaire. Pas encore obligatoire mais néanmoins fortement conseillé, un défibrillateur automatisé externe permettra au chef d’entreprise ou à son gérant ,de remplir ses obligations de moyen en matière de sécurité et de prévention des risques au travail, en optimisant l’efficacité des soins d’urgence avant l’arrivée des secours de premières urgences (Samu/pompier) et ainsi de sauver la vie de vos collaborateurs ou clients. La formation n’est pas nécessaire pour utiliser un défibrillateur mais fortement recommandé (arrêté du 09 Novembre 2010). Chaque salarié a la possibilité, au sein de son entreprise, de devenir sauveteur secouriste du travail. Pour cela il devra suivre une formation aux gestes de premiers secours appelé formation SST. Un citoyen a la possibilité de s’inscrire à la formation premiers secours civique niveau 1 ( PSC1). Le plus souvent, les associations de 1 er secours, type la croix rouge, protection civile etc organisent des sessions du soir facilement accessible à tout le monde.
Un défibrillateur est un dispositif médical de class IIb, utilisé pour interrompre la fibrillation cardiaque en délivrant un choc électrique. La plupart des arrêts cardiaques sont dus à un dysfonctionnement électrique du cœur, entraînant une « fibrillation » ou mouvement anarchique du muscle cardiaque. Un choc électrique est le seul moyen de remettre le cœur en fonctionnement normal.  Très simple d’utilisation le défibrillateur automatisé externe Saver One a été mis au point pour pouvoir être utilisés par tous.
Le défibrillateur automatisé externe  est conçu pour être utilisé sans connaissance médicale, c’est dire sa simplicité et son ergonomie : Il parle dès que l’on presse le bouton on/off, son débit verbal s’adapte à la vitesse de réaction de son interlocuteur. Trois symboles lumineux facilement compréhensibles ainsi que  l’assistance vocale claire expliquent chaque étape importante de la réanimation à l’utilisateur. Adapté à toutes les morphologies, il explique où et comment placer les électrodes, analyse l’état du cœur du patient et, s’il a détecté un arrêt cardiaque, et uniquement dans ce cas, guide l’utilisateur pour déclencher la défibrillation. Il délivre alors un choc électrique adapté sur simple pression d’un bouton après avoir   ordonné à l’utilisateur d’éloigner les personnes qui se pressent autour du patient. Un métronome intégré guidera le secouriste dans les fréquence de compression thoracique sur le rythme de 30 compressions espacé de deux insufflations.   Il continuera d’indiquer les consignes de massage cardiaque et délivrera d’autres chocs électriques si nécessaire jusqu’à l’arrivée des secours.
Le défibrillateur automatisé externe (DAE) est composé de 2 catégories de défibrillateur: le défibrillateur semi-automatique (DSA) ou entièrement automatique (DEA). Dans les deux cas, c’est le défibrillateur qui analyse automatiquement l’état du patient et uniquement en cas de fibrillation ventriculaire, recommande le choc thérapeutique. avec la version semi automatique il vous demandera d’appuyer sur le bouton choc, alors qu’avec la version entièrement automatique il déclenchera le choc électrique automatiquement sans intervention de l’intervenant. Le défibrillateur semi-automatique ne présente aucun inconvénient significatif par rapport aux défibrillateurs entièrement automatiques.  Au contraire, le déclenchement par l’intermédiaire d’un bouton du choc électrique constitue une garantie supplémentaire permettant de vérifier que l’opération se déroule dans des conditions d’absence de risque pour l’utilisateur et le patient. Dans tous les cas, l’opérateur de tous les dispositifs externes de défibrillation doit par principe demeurer actif. Il n’incombe qu’à lui de placer les électrodes sous la clavicule et sur le côté gauche de la cage thoracique (sous l’aisselle). Il est donc erroné de dire que le DEA présente un avantage significatif puisqu’il déclencherait automatiquement la défibrillation est ne nécessiterait donc aucune manipulation par des non professionnels.
Tous nos défibrillateurs Saver One sont livrés avec une pile au lithium garantie 4 ans ou 300 chocs. La date de péremption est clairement inscrite sur la pile. La pile est a changer lorsque l’indicateur d’état clignotera rouge. Il reste toujours une capacité de 10 décharges quand le voyant clignote rouge
Le défibrillateur automatisé externe s’auto-teste régulièrement. Vous n’avez donc aucune maintenance à effectuer. Dans le cas ou il détecte une anomalie, un bip sonore couplé à une diode rouge vous avertira d’une anomalie. Un défi pour la vie, se tient à votre disposition pour un échange standard dans les conditions de la garantie standard.
En France, on dénombre chaque année 60 000 décès dus à un arrêt cardiaque, soit 164 décès par jour. Le taux de survie est de 3 à 4 % sans défibrillation dans les 5 premières minutes. 88 % de ces décès se déroulent dans des lieux publics : au travail, aéroports, centres commerciaux, centres sportifs, gares, rues, les transports…. Chaque minute perdue, fait diminuer de 10% les chances de rétablissement sans séquelles. L’idéal est que la défibrillation soit réalisée dans les 5 premières minutes suivant l’accident, afin d’augmenter les chances de survie. Selon l’Inserm, une intervention rapide grâce au défibrillateur et au massage cardiaque permettrait de sauver près de 12 000 vies chaque année.

Législation

L’article 122-7 du code pénal est très clair : « N’est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien, sauf s’il y a disproportion entre les moyens employés et la gravité de la menace « Clairement, Une personne ne peut être poursuivie pénalement si elle mène une action proportionnelle au risque. Par exemple on ne pourra pas poursuivre pour coups et blessures une personne qui a cassé des côtes en pratiquant un massage cardiaque sur une personne en arrêt cardio-respiratoire, ou d’avoir aggravé un traumatisme en tournant une personne inconsciente sur le côté en position latérale de sécurité. En effet ces gestes sont proportionnels au risques (en l’occurrence, dans les deux cas cités, risque de décès).
L’article 223-6 du code pénal condamne l’abstention volontaire de porter assistance à une personne en péril: Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l’intégrité corporelle de la personne s’abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 7500 € d’amende. Sera puni des mêmes peines quiconque s’abstient volontairement de porter à une personne en péril l’assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours.

Premiers secours

En cas d’accident sur votre lieu de travail, il est important d’intervenir rapidement avec le matériel adapté. Une intervention rapide des premiers secours augmente considérablement les chances de survie et/ou de guérison. Un défi pour la vie vous propose donc des trousses de secours et des armoires à pharmacie adaptées à votre métier à au nombre de salariés. Trousses de secours : La gamme ASEP PRIMA, idéale pour équiper des bureaux (ASEP PRIMA 4) ou toutes les unités de travail (ASEP PRIMA M.D.T) et permettant une intervention rapide et efficace. La trousse de secours ASEP AUTO, spécialement conçue pour équiper les véhicules. La trousse de secours ASEP EQUIPE, pour un usage professionnel, les activités sportives ou les voyages. Cette trousse de secours convient également pour équiper les véhicules. La trousse de secours ASEP BTP 5, mallette spécialement conçue pour les besoins des professionnels du BTP et de la maintenance en fonction des risques et de l’importance de leur chantier. La gamme ASEP P : P24 et P28 (bureaux, les ateliers ou les chantiers), P35 et P45 (idéale pour tout type d’intervention). La trousse de secours ASEP ABS MAXI, idéale pour équiper les collectivités ou les lieux de travail. La trousse de secours ASEP CLUB SOUPLE, spécialement conçue pour l’équipement des clubs sportifs. Armoires à pharmacie ASEP PV8 (Armoire vide), ASEP PP8 (Armoire pleine), ASEP KIT8 (Recharge) : Armoire à pharmacie 8 personnes, idéale pour le rangement du matériel de premiers soins